Ouai, je sais, vous allez me dire "mais c'est quoi ce titre"...

C'est que j'ai voulu m'attaquer à du lourd, et franchement, c'était trèèèès loin d'être gagné d'avance !

Ce week end, nous avons le mariage religieux de nos amis qui se sont mariés l'année dernière (ici).

Pour la robe, c'était choisi depuis longtemps, ce serait le modèle 107 du Burda de décembre 2011, elle m'a tapé dans l'oeil dès que je l'ai vu, un énorme coup de coeur !

burdaIl m'a fallu du temps pour trouver un tissu. J'adorai le modèle présenté, en rose poudre, tout à faire dans mes goûts.

J'avais pris un crêpe chez Catherine Seixo, et finalement, après lui avoir soumis mon projet, il s'est avéré que le tissu ne conviendrait pas. Elle m'a donc conseillé un satin de soie absolument superbe.

Magazine et tissu en poche, j'ai mis de longs mois avant d'oser me lancer.

J'ai donc tout récemment (c'est à dire moins d'un mois avant le mariage alors que j'ai les fournitures depuis bien 6 mois), coupé ma toile, dans un tissu microfibre des Coupons de Saint Pierre, au niveau tombé, c'était pas mal par rapport à mon tissu final.

Comme c'est un patron Burda, et que ledit modèle commence au 38, j'ai coupé un 38 sans marge, pour un 38 habituel.

La robe s'est avéré assez simple à monter une fois les plis du devant faits. Par contre, je n'avais pas pris en compte que mon tissu ne se chiffonant pas le moins du monde, mes plis plats ne resteraient absolument pas plats... Ils forment plutôt des genre de petits boudins... de toute beauté...

Et c'était sans compter que je suis tombée sur le seul Burda qui taille correctement : impossible de fermer la robe !

Bon, j'ai au moins bien fait de faire une toile.

Est arrivé le moment fatidique de couper mon satin. Coupé sans trop de mal. Et là, il a fallu faire les plis, et c'est là que la galère a commencée...

Même munie d'une bonne dose de patience et de ma bombe de Fabulon, il m'a fallu recouper un devant à force de coudre / découdre / recoudre pour avoir des plis correct...

Une fois la mission plis terminée, je me suis dit que ça allait aller mieux. C'était sans compter sur le biais d'encolure dos, que j'ai lui aussi recommencé quelques fois avant d'obtenier une finition qui me convenait.

Il a aussi fallu retailler un poil l'encolure dos, puisque mes plis dos ne sont pas pile symétriques, je me suis trouvée avec un côté plus grand que l'autre (ahhhhhhhhh).

Bon, passé tous ces plis et ces fronces qui m'ont arrachés un paquet de gros mots, qui ont failli faire passer la robe par la fenêtre une bonne douzaine de fois, j'ai finalement réussi à finir ma robe, avec des finitions qui me conviennent. Non sans mal.

Et là, robe finie, pleine de Fabulon donc toute rigide, gros doute "et si finalement elle n'était pas à la hauteur de mes espérances ? Et si elle ne me plaisait pas une fois portée ??".

Bon, autant vous dire que mon mari ne peut plus la voir en peinture cette robe à force de m'entendre m'en plaindre.

Mais moi, j'en suis contente ! Et n'est pas aussi parfaite qu'imaginé, mais elle me convient. Je pense l'avoir un peu trop idéalisée (il faut dire que la photo du magazine est juste wahou), mais le tombé est tel que je l'espérais, donc un grand ouf, vu les galères et le temps passé !

Par contre je pense qu'on ne m'y reprendra pas, coudre un truc plein de plis en satin, merci mais non merci !

Allez, voici les photos moches de la robe (j'ai voulu faire les photos sur la terrasse, vite fait pendant la sieste de loulou et entre 2 valises puisqu'on part demain, et bien sûr, une fois tout remballé, je me suis rendue compte que l'exposition n'était pas bonne du tout...).

IMG_7382

IMG_7383

IMG_7384

IMG_7385

Burda1

Burda2

Burda3

Patron : Robe 107 Burda décembre 2011, taille 38.

Tissu : Satin de soie Catherine Seixo.

 

Et pour aller avec, il me fallait une petite veste si le temps est frisquet. j'ai donc jeté mon dévolu sur la veste Mona de la Maison Victor.

Je l'ai réalisé en taille 36, dans le reste de lin de ma combi. Sans doublure, j'ai donc soigné les finitions. Elle est très bien, hormis les manches que je trouve un poil courtes.

Elle est simple à réaliser, si on fait attention (je me suis retrouvée avec le couture milieu dos extérieur dedans et intérieur dehors, évidemment, j'avais monté et surfilé côtés et manches... à vouloir faire vite...).

Elle aurait mérité d'être cousue dans un tissu qui a plus de tenue, car là c'est limite (mais à la dernière minute, j'ai fait avec mon stock !), malgré l'entoilage des parementures.

Les photos sont là aussi, vous allez voir, d'une grande qualité...

IMG_7387

IMG_7388

Mona